The Heroine’s Journey of Sylvie Dumazian

What is the best thing I like about my job? Creativity ! Whether in the profession of actress or writer, my creativity, my imagination are solicited. It gives me a lot of vitality.
It’s also a way of escaping reality. I replaced the word “work” by “professional activities” it is longer to say but I prefer!
What is my idea of perfect happiness? To cherish my 5 lives: family life, love life, professional life, social life and interpersonal life. I take care of it and I arrive there with attention and vigilance.
What is my biggest fear? Live in the street and misery.
What is the trait that I regret the most about me? To master only one language, French and not to know how to play the piano or the harp.
What living people in my profession do I admire most? With the actors: Gerard Depardieu, Philippe Caubère, Catherine Frot, Isabelle Adjani. In the authors: Olivier Bourdeaux (Waiting for Bojangles), David Saffier (Get out of this body,William!)
What is my biggest extravagance? Having left everything at 43 to live my vocation as an actress. I offered myself a rebirth.
On what occasion can I lie? These are little lies, often around money. When I do not assume too much expense, I announce a price lower than the real price.
What is the thing I do not like the most about my job? Doubt that causes uncertainty or uncertainty that leads to doubt. I lose confidence and it is unproductive.
When and where was I happiest in my job? On stage when the public laughs or stays suspended in silence and at the moment of salutes after a good and thrilling performance. When I am told that what I write touched, moved and that it could bring a solution, a clarification to someone.
What if I could change? I will try the platinum blonde with short hair.
What is my biggest achievement in the job? To date, it’s about writing a piece for me and having played it. Looking back, I think I really had faith in the actress. And then to have written the novel.
Where would I like to live most? Paris pleases me a lot. I have been there for 32 years and I still marvel at the doors, the facades, the gardens, the squares and the bustling Parisian life always boosts me.
What is my most valuable asset? Creativity, empathy and humor.
What is my most characteristic feature? My perseverance and my listening.
What is my most inspiring place in my city? The center of Paris: 1st, 2nd, 3rd, 4th arrondissements.
What is my favorite place to eat and drink in my city? Under the glass roof of the Intercontinental Hotel at Opera Street Scribe. It’s more expensive than elsewhere it’s true, but you can stay as much as you want, the waiters are courteous, the aperitifs are accompanied by copious nibbles, the light abounds and it is spacious.
Which books influenced my life and how? “The psychoanalysis of fairy tales” and “To be acceptable parents” of Bruno Bettelheim. The first one made me want to be storyteller, especially the tales of the Brothers Grimm and the second taught me about the importance of play for children and the role of parents. “Letter to a young poet” by Rainer Maria Rilke, allowed me to understand my “need” to write.
Who are my favorite writers? Zweig, Rilke, Molière, Feydeau, Gide, Sand, Colette
You die only once. What music would I listen to on the last day? From Mozart.
Who is my hero or my heroine in fiction? Fairytale heroines who despite painful trials, remain good and loving: Cinderella, Snow
White, Belle, the goose-keeper, the girl without hands, Lady Holle …
What role does art play in my life and work? He surrounds me, carries me, calms me, questions me. He is an indispensable and fundamental old friend and not only in my life. In the whole world.
Who is my biggest fan, sponsor, partner? My family, my darling and my friends.
Who would I like to work with in 2019? With at least one Parisian theater that hosts my piece in residence and the program and / or a production house that would produce it.
Which people in my profession would I like to meet in 2019? I already met the director for my play. Missing those who will be interested in programming, producing and playing in it 😉
What project in 2019 can I look forward to working? Fit my play “Fèdre, with an F” play it and it meets success.
Where can you see me (or at work) in 2019? At the theater, in Paris! I do not know which one yet, but I’ll be happy to let you know as soon as I know it ☺
What do the words “Passion Never Retires” mean to me? Yes, passion never goes away.
How can you contact me?
http://www.sylviedumazian.com
sylviedumazian@free.fr
https://www.facebook.com/sylvie.dumazian

Quelle est la meilleure chose que j’aime dans mon travail ? La créativité ! Que ce soit dans le métier de comédienne ou d’écrivaine, ma créativité, mon imaginaire sont sollicités. Cela me donne beaucoup de vitalité. C’est aussi une manière d’échapper à la réalité. J’ai remplacé le mot « travail » par « activités professionnelles » c’est plus long à dire mais je préfère !
Quelle est mon idée du bonheur parfait ? Chérir mes 5 vies : vie familiale, vie amoureuse, vie professionnelle, vie sociale et vie interpersonnelle. Je m’en occupe et j’y arrive avec attention et vigilance.
Quelle est ma plus grande peur ? Vivre dans la rue et la misère.
Quel est le trait que je déplore le plus de moi ? Maîtriser qu’une seule langue, le français et ne pas savoir jouer du piano ou de la harpe.
Quelles personnes vivantes dans ma profession j’admire le plus ? Chez les comédiens : Gérard Depardieu, Philippe Caubère, Catherine Frot, Isabelle Adjani
Chez les auteurs : Olivier Bourdeaux (En attendant Bojangles), David Saffier (Sors de ce
corps, William !)
Quelle est ma plus grande extravagance ? Avoir tout quitté à 43 ans pour vivre de ma vocation de comédienne. Je me suis offert une renaissance.
À quelle occasion pourrais-je mentir ? Ce sont des petits mensonges, souvent autour de l’argent. Quand je n’assume pas trop une dépense, j’annonce un prix inférieur au prix réel.
Quelle est la chose que je n’aime pas le plus dans mon travail ? Le doute qui entraîne l’incertitude ou l’incertitude qui entraîne le doute. Je perds confiance
et c’est improductif.
Quand et où étais-je le plus heureuse dans mon travail ? Sur scène lorsque le public rit ou reste suspendu dans un silence et au moment des saluts après une bonne et palpitante représentation. Lorsque l’on me dit que ce que j’écris à touché, ému et que cela a pu apporter une solution, un éclaircissement à quelqu’un.
Si je pouvais que changerais-je ? J’essaierai bien le blond platine avec des cheveux courts.
Quelle est ma plus grande réussite dans le travail ? À ce jour, c’est de m’être écrit une pièce pour moi et de l’avoir jouée. Avec le recul, je trouve que j’ai vraiment eu confiance dans la comédienne. Et ensuite d’en avoir écrit le roman.
Où aimerais-je le plus vivre ? Paris me plaît énormément. J’y suis depuis 32 ans et je m’émerveille encore devant les portes, les façades, les jardins, les places et la trépidante vie parisienne me booste toujours.
Quel est mon bien le plus précieux ? La créativité, l’empathie et l’humour.
Quelle est ma caractéristique la plus marquée ? Ma persévérance et mon écoute.
Quel est mon endroit le plus inspirant dans ma ville ? Le centre de Paris : 1er, 2è, 3è, 4è arrondissements.
Quel est mon endroit préféré pour manger et boire dans ma ville ? Sous la verrière de l’Hôtel intercontinental à Opéra, rue Scribe. C’est plus cher qu’ailleurs c’est vrai, mais on peut rester autant qu’on veut, les serveurs sont courtois, les apéritifs s’accompagnent de grignotages copieux, la lumière abonde et c’est spacieux.
Quels livres ont influencé ma vie et comment ? « La psychanalyse des contes de fées » et « Pour être des parents acceptables » de Bruno Bettelheim. Le premier m’a donné envie d’être conteuse, surtout les contes des frères Grimm et le second m’a appris sur l’importance du jeu pour les enfants et sur le rôle des parents. « Lettre à un jeune poète » de Rainer Maria Rilke, m’a permis de comprendre ma « nécessité » d’écrire.
Qui sont mes écrivains préférés ? Zweig, Rilke, Molière, Feydeau, Gide, Sand, Colette
Tu ne meurs qu’une fois. Quelle musique écouterais-je le dernier jour ? Du Mozart.
Qui est mon héros ou mon héroïne dans la fiction ? Les héroïnes des contes de fées qui malgré des épreuves douloureuses, restent bonnes et aimantes : Cendrillon, Blanche-Neige, Belle, la Gardeuse d’oies, la Jeune Fille sans mains, Dame Holle…
Qui sont mes héros et héroïnes dans la vraie vie ? Mes parents – Shakespeare – Gandhi – Sœur Emmanuelle
Quel rôle joue l’art dans ma vie et mon travail ? Il m’entoure, me porte, me calme, me questionne. C’est un vieil ami indispensable et fondamental et pas uniquement dans ma vie. Dans le monde entier.
Qui est mon plus grand fan, sponsor, partenaires ? Ma famille, mon Chéri et mes amis.
Avec qui voudrais-je travailler en 2019 ? Avec au moins un théâtre parisien qui accueille ma pièce en résidence et la programme et/ou une maison de production qui la produirait.
Quelles personnes dans ma profession j’aimerais rencontrer en 2019 ? J’ai déjà rencontré le metteur en scène pour ma pièce. Il manque celles qui s’y intéresseront
pour la programmer, la produire et jouer dedans 😉
Quel projet en 2019 je suis impatiente de travailler ? Monter ma pièce « Fèdre, avec un F » la jouer et qu’elle rencontre le succès.
Où pouvez-vous me voir (ou à mon travail) en 2019 ? Au théâtre, à Paris ! J’ignore encore lequel pour l’instant, mais je serai heureuse de vous prévenir dès que je le saurai
Que signifient pour moi les mots « Passion Never Retires » ? Oui, la passion jamais ne se retire.
Comment pouvez-vous me contacter ?
http://www.sylviedumazian.com
sylviedumazian@free.fr
https://www.facebook.com/sylvie.dumazian

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s